visageWritten by: Actualité

Le Sénégal invité d’honneur du FEMUA 2020 : le lancement officiel a eu lieu, ce matin, à Dakar

Le Sénégal est le pays invité d’honneur de la 13e édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) Côte d’Ivoire. Le choix porté sur le Sénégal n’a pas été fait au “hasard”, a indiqué, à Dakar, Salif Traoré dit A’salfo, membre du mythique groupe Magic System.

En effet le Grand théâtre national Doudou Ndiaye Coumba Rose de Dakar a accueilli, ce mardi 28 janvier 2020, la conférence de presse de lancement de la 13e édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) Côte d’Ivoire. La cérémonie a eu lieu en présence de Salif Traoré (A’salfo), commissaire général et promoteur du FEMUA, du ministre sénégalais de la Culture et de la communication, Abdoulaye Diop et de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Sénégal, Gal Touré Sékou.

Pour le promoteur de ce rendez-vous culturel devenu incontournable, le FEMUA se veut désormais un creuset d’échanges et de partage. En fait, le FEMUA compte être une sorte de Coupe d’Afrique des Nations de la musique. “13 ans après, le FEMUA se veut un festival panafricain. Un festival qui, de par sa notoriété, arrive à réunir toute l’Afrique. Il y a la Coupe d’Afrique des Nations de football, mais on veut que ce FEMUA-là devienne la Coupe d’Afrique des Nations de Musique. On ne va pas s’affronter, on va plutôt échanger nos idées, partager nos expériences”, a expliqué Salif Traoré lors de la conférence de presse.

Le choix porté sur le Sénégal en tant qu’invité d’honneur de la 13e édition est venu naturellement, raconte Salif Traoré. Après le choix porté l’année dernière sur le Burkina Faso, pays ayant le plus de ressortissants en Côte d’Ivoire, la décision d’inviter le Sénégal pour cette édition a très vite fait l’unanimité.

“On a bonifié le FEMUA et depuis l’année dernière, on s’est dit, on va inviter chaque année un pays pour venir partager son expérience. On ne se lève pas comme ça pour inviter un pays. Avant, on pèse le pour et le contre. On pèse ce que ce pays-là peut apporter. Le premier pays que nous avons eu à inviter, naturellement, c’est le Burkina Faso. Parce que c’est le pays qui a le plus de ressortissants en Côte d’Ivoire. (…) Avec ma jeune équipe, on s’est assis pour dire quel pays, on peut inviter pour cette édition. Et tout le monde était unanime. Tout le monde disait Sénégal, Sénégal. C’est donc venu de manière naturelle. Parce qu’aussi, on a constaté que les liens entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal sont tellement étroits qu’on s’est dit, c’est une évidence”, explique le lead vocal de Magic System.

Le choix du pays de la Teranga est, en effet, sous-tendu sur une forte conviction que le Sénégal viendra au FEMUA démonter “son génie créateur”. Car, explique Salif Traoré, le pays de Léopold Sédar Senghor est un “pionnier de la culture africaine”. “Le Sénégal peut nous apprendre beaucoup ; avec le Sénégal, on peut découvrir beaucoup”, soutient-il.

Par ailleurs, pour A’salfo, choisir le Sénégal en 2020 peut aussi être très bénéfique pour la Côte d’Ivoire qui est dans “une année charnière, l’année des élections”. Le promoteur du FEMUA espère en effet que le Sénégal viendra aussi “dire comment il a pu gérer ces situations, partage son expérience”, “parce que croit-il, en terme de démocratie, le Sénégal aussi est un pays qui a fait ses preuves”.

“Donc avoir le Sénégal au FEMUA ça ne sera pas seulement culturel. Mais politiquement, ça peut apporter quelque chose quand on est dans une année électorale. Comment la presse a pu apaiser les choses ? Comment la culture a pu apaiser les choses ? On peut passer par la culture pour faire beaucoup de choses”, assure-t-il.

“Le Sénégal honoré !”

“C’est tout le Sénégal qui est honoré” d’avoir été choisi comme invité d’honneur de la 13e édition du FEMUA, a indiqué, dans son propos, le ministre de la Culture Abdoulaye Diop. Pour l’officiel sénégalais, la Côte d’Ivoire et le Sénégal, “c’est le même peuple”.

Sur le plan économique, “la Côte d’Ivoire est un partenaire important du Sénégal”. Abdoulaye Diop promet d’ailleurs une belle participation du Sénégal “par ses talents et sa diversité culturelle”.

La cérémonie de lancement a vu la présence de nombreux officiels Sénégalais et d’une forte délégation ivoirienne. Par ailleurs, le Général Sékou Touré, ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Sénégal, a aussi pris part à la cérémonie.

La 13 édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) Côte d’Ivoire a pour thème : “Paix et développement“. Elle va se dérouler du 14 au 19 avril 2020.

Source : ABIDJAN.NET

(Visited 49 times, 1 visits today)